Le temps, la ville et l’urbaniste

8 octobre 2010

Les chroniques de François Mitterrand

Publié par alias dans Partis & élus

fmitt.bmp

François Mitterrand tenait des chroniques comme il aurait pu tenir un blog. Voici l’une d’entre elle plutôt amusante :

« Samedi 19 février. Je reçois de mon ami Charles S. une coupure du « New York Herald Tribune » en date du 16 février. J’apprends ainsi qu’à Scotland Yard, siège fameux de la police londonnienne, de nombreuses personnes, inquiètes du phénomène, ont signalé, pendant la dernière grève des mineurs et des électriciens, la présence dans le ciel nocturne d’objets  »étranges et brillants ». Un porte-parole officiel a dû rassurer la population. « N’appelez plus, a-t-il dit, ce sont les étoiles.

Précisément, je participe cet après-midi à la Rencontre « Socialisme, science et technique » organisée par le Parti socialiste. On y entend beaucoup de personnes savantes. Tandis qu’elles discutent (le débat est serré, passionnant), la nouvelle du « Herald Tribune » me trotte dans la tête. Je m’interroge, sans conclure. Pour apprendre que le ciel est rempli d’étoiles, suffit-il d’éteindre les lumières de la ville ? »

Mitterrand F., La paille et le grain, La rose au poing, Flammarion. 1975.

Laisser un commentaire

POUR LA VERITABLE LIBERTE |
kamalamari |
POI - comité Les Ulis Orsay |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | regismorra
| Notre si belle et si chère ...
| Allant-Vert